Kaspersky Security for Microsoft Exchange Server

Kaspersky Security for Microsoft Exchange Server

KasperskySecurity for Microsoft Exchange Server

Les emails sont les principaux vecteurs d'attaque utilisés par les pirates pour manipuler les salariés et pénétrer les systèmes, voler de l'argent et des informations confidentielles ou encore paralyser les entreprises.

  • Securité Securité
  • Livraison et installation Livraison et installation
  • Maintenance et services après vente Maintenance et services après vente

Les emails sont les principaux vecteurs d'attaque utilisés par les pirates pour manipuler les salariés et pénétrer les systèmes, voler de l'argent et des informations confidentielles ou encore paralyser les entreprises. Il s'agit du premier canal de distribution de ransomwares, logiciels malveillants et spams. En outre, les attaques ciblées les plus complexes accèdent également à votre infrastructure de cette manière. Certains scénarios d'attaque impliquent non seulement les emails entrants provenant de l'extérieur du périmètre de sécurité, mais aussi les communications au sein de l'intranet envoyées depuis des comptes compromis qui exploitent la confiance entre collègues et partenaires.

Kaspersky Security for Microsoft Exchange Server peut traiter tous les scénarios d'attaque basés sur les emails. Le produit offre une intégration native avec la principale plateforme de messagerie électronique sur site et sécurise à la fois le trafic d'emails traversant le périmètre de sécurité et intra-système. Il propose une protection de classe mondiale contre les logiciels malveillants, le phishing et le spam grâce à des moteurs primés de détection de logiciels malveillants, à des fonctionnalités complètes de lutte contre le phishing et les attaques BEC et à une détection intelligente du spam. Il dispose également de fonctionnalités supplémentaires qui contribuent à protéger l'ensemble du réseau de votre entreprise, vous permettant ainsi de vous concentrer sur votre activité principale.

  • Le produit prend en charge les versions suivantes de Microsoft Exchange Server :

    • Microsoft Exchange Server 2019 déployé sur au moins l'un des rôles suivants : boîte de réception ou transport Edge.
    • Microsoft Exchange Server 2016 déployé sur au moins l'un des rôles suivants : boîte de réception ou transport Edge.
    • Microsoft Exchange Server 2013 déployé sur au moins l'un des rôles suivants : boîte de réception, transport Hub ou serveur d'accès au client (CAS).
    • Configuration matérielle :

      • Processeur, selon la configuration matérielle requise pour le serveur Microsoft Exchange protégé
      • Au moins 2 Go de RAM libres ;
      • 6 Go d'espace disque disponibles. Un espace disque supplémentaire peut être nécessaire en fonction des paramètres de l'application et du mode de fonctionnement.

      Systèmes d'exploitation :

      le serveur doit fonctionner sur l'une des versions suivantes de Microsoft Windows :

      • Microsoft Windows Server 2019 Édition Standard ou Datacenter (Expérience utilisateur) ;
      • Microsoft Windows Server 2019 Server Core ;
      • Microsoft Windows Server 2016 Édition Standard ou Datacenter ;
      • Microsoft Windows Server 2012 R2 Édition Standard ou Datacenter ;
      • Configuration matérielle :

        • Processeur Intel Pentium 400 MHz (ou supérieur), 1 000 MHz conseillés
        • 256 Mo de RAM disponibles ;
        • 500 Mo d'espace disque pour les fichiers d'applications.

        Systèmes d'exploitation :

        le serveur doit fonctionner sur l'une des versions suivantes de Microsoft Windows :

        • Microsoft Windows Server 2019 Édition Standard ou Datacenter (Expérience utilisateur) ;
        • Microsoft Windows Server 2019 Server Core ;
        • Microsoft Windows Server 2016 Édition Standard ou Datacenter ;
        • Microsoft Windows Server 2012 R2 Édition Standard ou Datacenter ;
        • Microsoft Windows Server 2012 Édition Standard ou Datacenter ;
        • Microsoft Windows 10;
        • Microsoft Windows 8.1;
        • Microsoft Windows 8;
        • Microsoft Windows 7 SP1 Édition Professionnelle, Entreprise ou Intégrale.

        L'installation et l'utilisation de la console d'administration requièrent l'installation de Microsoft .NET Framework 4.5 et de Microsoft Management Console 3.0.

        Pour installer le plug-in d'administration, vous devez posséder Kaspersky Security Center 10 Service Pack 2 version de maintenance 1

        • Le produit nécessite l'installation locale ou à distance d'un serveur SQL. Les versions prises en charge de Microsoft SQL Server sont les suivantes :

          • Microsoft SQL Server 2019 Édition Express, Standard ou Entreprise ;
          • Microsoft SQL Server 2017 Édition Express, Standard ou Entreprise ;
          • Microsoft SQL Server 2016 Édition Express, Standard ou Entreprise ;
          • Microsoft SQL Server 2014 Édition Express, Standard ou Entreprise ;
          • Microsoft SQL Server 2012 Édition Express, Standard ou Entreprise.